Loading...

Progressez et développez vos compétences

Formation professionnelle et cours d’anglais courant et des affaires

  • Professionnalisme et dynamisme

  • Sens du résultat

  • Flexibilité

  • Une approche pédagogique et personnalisée

À chacun sa solution !

Professionnels

Boostez votre anglais !

Formation / cours (remise à niveau et perfectionnement)

Pour développer vos compétences linguistiques et préparer votre avenir.

  • Cours individuels (en face à face)
  • Cours collectifs (en binôme ou petits groupes)
  • Cours à distance
  • CPF

En savoir plus…

Particuliers

Communiquez avec aisance…

Cours pour adultes (apprentissage, remise à niveau et perfectionnement)

Une approche orientée sur la communication et la pratique de l’oral.

  • Cours individuels (en face à face)
  • Cours collectifs (en binôme ou petits groupes)

En savoir plus…

Étudiants

Progressez rapidement !

Niveau collège, lycée et études supérieures

Pour consolider vos connaissances ou vous perfectionner.

  • Cours individuels (en face à face)
  • Cours collectifs (en binôme ou petits groupes)
  • Stages intensifs (vacances scolaires)
  • Préparation aux examens

En savoir plus…

Prenez contact pour préparer votre projet linguistique

Nathalie Pitot

7 Rue de la Cerisaille
45650 SAINT-JEAN-LE-BLANC

Tél. : +33 6 87 14 14 62
nathalie.pitot@orange.fr

Actualité

Voyages à l’étranger = échanges et culture

samedi 6 octobre 2018|

Vous rêvez de voyages à l’étranger ?

Finie la frustration de la langue ! Quelques cours de conversation et vous serez plus autonomes. […]

Stage intensif vacances de la Toussaint

samedi 6 octobre 2018|

C’est le moment de prendre les choses en mains

Des cours intensifs et réguliers pendant les vacances pour aborder la fin de trimestre avec plus de confort […]

C’est la rentrée des classes ou des activités extra-professionnelles !

lundi 3 septembre 2018|

Vous n’êtes plus étudiants mais vous aimez voyager…

Vous avez passé vos vacances à l’étranger et la communication avec vos hôtes a été difficile du fait de la barrière de la langue ? […]